Les chèques restaurant, comme tous les titres représentant une valeur marchande, sont susceptibles d’attirer des fraudeurs. Des précautions sont prises pour les dissuader. Comment les titres papier Pass Restaurant sont-ils conçus pour empêcher leur falsification ? Quelles procédures sont mises en place en cas de faille ?

En tant que commerçant affilié, vous êtes particulièrement sensible à la lutte contre les faux chèques restaurant. En effet, cela peut coûter cher : les faux titres ne sont pas remboursables par la Centrale de règlement des titres (CRT) Services. Des mesures sont donc prises afin de limiter les risques et d’agir rapidement si besoin. « Les cas de falsification de chèques Pass Restaurant sont très rares, rassure Catherine Fau, directrice des partenariats Pass Restaurant chez Sodexo. Ils bénéficient en effet d’une série de points de sécurité qui dissuade les fraudeurs. »

Les chèques Pass Restaurant prennent les devants

Les titres-restaurant papier intègrent des éléments rendant difficile, voire quasi impossible, la falsification. De plus, ils évoluent une fois par an pour rebattre les cartes et offrir toujours plus de garanties. Pour les chèques émis en 2018, les restaurateurs et les salariés en caisse doivent prêter attention :

– à l’intégrité du titre (il doit être en bon état, sans tamponnage…) ;

– à son millésime ;

– à ses zones fluorescentes (l’encre devient marron en photocopiant le titre) ;

– au code-barres ;

– à la découpe du coin supérieur gauche qui doit être présente ;

– au carré CMC7 (caractères magnétiques codés sur sept bâtonnets) ;

– au code sécurité (à communiquer en cas de vol).

D’autres éléments sont ajoutés afin de garantir une sécurité maximale aux chèques restaurant des émetteurs« Au recto comme au verso du chèque Pass Restaurant, continue Catherine Fau, Sodexo a prévu une série de sécurités complémentaires : des zones réactives en les frottant, une surface en argent avec effet miroir, une autre thermoréactive rose réagissant lors de l’apposition du doigt ou encore un embossage offrant un relief détectable au toucher… Autant de technologies qui rendent très compliquées les fraudes. »

Des affiliés prévenus en cas de fraude

Malgré la rareté des cas constatés, il est essentiel de prendre les précautions nécessaires pour pouvoir transmettre rapidement aux affiliés l’information d’une fraude en cours. Les commerçants seront ainsi en mesure de prendre les dispositions qui s’imposent pour repérer les faux chèques incriminés et les signaler aux autorités. « Chez Sodexo, nous mettons tout en œuvre pour être réactif lorsqu’une information nous parvient, explique Catherine Fau. Cette communication est un vrai plus pour nos affiliés. Nous y mettons les moyens en agissant par tous les canaux à notre disposition : e-mails, courriers et extranet. »

La carte Pass Restaurant : des garanties supplémentaires

Si tout est mis en œuvre pour permettre un haut niveau de sécurité des titres papier, la carte Pass Restaurant de Sodexo va encore plus loin. Elle bénéficie en effet d’une traçabilité qui rend presque impossible toute tentative de fraude, mais aussi d’abus d’utilisation ou de risques de vol puisqu’elle peut être désactivée facilement. Les terminaux de paiement réclament en effet de multiples vérifications pour que le paiement soit autorisé. Ils interrogent le compte associé, s’assurent qu’un crédit est toujours présent ou encore que les dates d’utilisation sont bien conformes aux règles établies.