Lorsque vous réglez avec un titre-restaurant papier, vous savez que le commerçant ne vous rend pas la monnaie : il faut donc prévoir exactement ce que vous souhaitez acheter. Difficile alors de sortir du bureau vers 16 h pour satisfaire une envie de grignotage ! Si vous payez avec une carte Pass-Restaurant, vous gagnez en souplesse d’utilisation. C’est-à-dire que vous pouvez fractionner vos achats dans la journée, de manière simple. Par ici les gourmands !

Paiements plafonnés… mais fractionnés

Avec la carte Pass-Restaurant, vous réglez votre dépense au centime près. Et vous pouvez faire autant d’achats que vous le souhaitez auprès de commerces différents. En revanche, comme avec les tickets Pass-Restaurant, vous ne pourrez pas dépasser le plafond de 19 euros par jour.

Ceci dit, avec la carte, il est tout à fait possible d’acheter un sandwich ou une salade composée pour votre déjeuner chez un traiteur par exemple… à moins de 19 € ! Puis, vous pouvez vous rendre chez un primeur pour acheter des fruits ou à la supérette du coin pour craquer sur un petit yaourt, une bouteille d’eau gazeuse ou un smoothie !

Grignoter avec la carte Pass-Restaurant : oui, mais… grignoter malin

Comment vous dire ? Impossible de vous inciter à acheter des encas bien gras ou très sucrés ! Le titre-restaurant est un dispositif social : sa vocation est de permettre à chacun de consommer un repas équilibré pendant sa journée de travail.

Bien sûr, il arrive que vous n’ayez pas le temps de déjeuner, qu’une séance de sport ou un rendez-vous écourte votre pause ou que vous ayez tout simplement une envie de grignoter en fin de matinée ou milieu d’après-midi. Dans ce cas, votre carte peut vous servir pour acheter un petit fromage blanc, des fromages individuels, un yaourt (vive le calcium !), des fruits ou des compotes (autant faire le plein de vitamines !).

Si cela est plus pratique, vous pouvez également faire quelques réserves de petites bouteilles d’eau plate, gazeuse (là, vraiment aucun risque !) ou de jus de fruits naturels (attention quand même aux calories cachées !).

Ce que vous ne pourrez pas acheter avec vos titres-restaurant

Oubliez tout de suite l’esquimau, le cornet de glace ou la bière bien fraîche en été et les viennoiseries, gaufres, gâteaux ou chocolat chaud l’hiver ! Vous ne pouvez pas les régler avec vos titres-restaurant et d’un point de vue diététique, le résultat serait déplorable. Mais il y a tellement d’autres bonnes et belles choses !

Bon à savoir : dans un supermarché, le règlement d’articles non éligibles aux titres-restaurant n’est tout simplement pas autorisé par la réglementation. Vous devrez les payer en espèces ou par tout autre moyen de paiement personnel.

Avec vos titres-restaurant, grignotez n’importe quand oui… mais pas n’importe quoi !