Que deviennent mes titres-restaurant quand je quitte l’entreprise ?

En nous lisant ici, beaucoup d’entre vous ont réalisé qu’il leur restait des titres périmés (depuis le 31 janvier dernier). Parmi vous, certains ont retrouvé des titres émis par une entreprise par laquelle ils n’étaient plus salariés. Ce billet s’adresse particulièrement à eux. Nous avions vu jusqu’ici les règles d’usage pour les salariés en poste. Regardons aujourd’hui comment cela se passe quand vous quittez un emploi dans lequel vous avez bénéficié de cet avantage social. Plusieurs solutions s’offrent en effet à vous, qui dépendent de votre statut : avant ou après votre départ effectif.

Quel intérêt pour les petites entreprises de choisir les titres-restaurant ?

Dans les discussions autour du titre-restaurant, il est souvent question de comité d’entreprise, de délégué du personnel et bien sûr de restauration collective. Pensant à tort que cet avantage social est l’apanage des grands groupes, beaucoup de chefs de petites entreprises n’osent pas franchir le pas.

Mais comment c’était, avant les titres-restaurant ?

Nous avons tellement pris l’habitude de déjeuner avec nos titres-restaurant que nous en avons souvent oublié la belle avancée qu’ils représentent au quotidien. Souvenons-nous ensemble...

Faire don de ses titres-restaurant aux plus démunis

Saviez-vous que, grâce aux Chèques du Cœur, vous pouvez vous aussi aider les plus démunis en faisant don de vos titres-restaurant ?

Soxedo vous souhaite une bonne année !

2015 commence doucement et s’invite sur notre site avec ses traditionnels vœux. Nous espérons que vous avez passé de belles fêtes, entourés de vos proches, et nous vous présentons tous nos voeux pour cette nouvelle année.

Bénévoles et volontaires ont aussi droit aux titres-restaurant !

Nous vous avons présenté jusqu’ici les usages et avantages des titres-restaurant (sous forme papier ou dématérialisés) au sein de l’entreprise. Les employés traditionnels ne sont pas les seuls à y avoir droit ! Les salariés ne sont en effet pas les uniques bénéficiaires potentiels des titres-restaurant. Pour aborder ce sujet, sortons du cadre de l’entreprise pour voir ce qu’il se passe dans les associations, les fondations, les ONG et toutes ces structures à but non lucratif qui s’entourent de bénévoles ou de volontaires.