Pas envie ou pas le temps de déjeuner ? Que se passe-t-il avec vos titres-restaurant ?

0
2817
Pas le temps de déjeuner ? Que deviennent mes titres restaurant ?
Pas le temps de déjeuner ? Que deviennent mes titres restaurant ?

Nous ne sommes pas tous égaux devant l’appétit… et les rythmes de travail ! On entend les premiers signes de la faim dès 11 heures chez certains, quand d’autres sont les derniers à se lever pour aller manger. Et les réunions, les tâches en urgence, n’aident pas toujours à avoir un rythme régulier.

Si une pause déjeuner et une alimentation équilibrée sont importants pour la concentration et le bien être au cours d’une longue journée de travail, il arrive qu’on doive s’en passer.

Regardons ce qu’il advient de vos titres-restaurant (TR) si, malgré tout, il vous arrive ponctuellement de ne pas prendre votre déjeuner.

Utiliser autrement vos titres-restaurant

Rappelons que la législation vous permet de profiter de vos titres de différentes manières. Vous pouvez par exemple choisir de vous installer à la table d’un restaurant ou d’un fast-food ou d’acheter un encas, un plat préparé, chez le traiteur ou à la boulangerie. Vous êtes libre également de composer vous-même votre repas en achetant vos aliments dans une supérette ou au supermarché.

Si vous n’avez pas pris le temps de déjeuner à midi, rien ne vous empêche d’utiliser votre TR du jour pour acheter de la nourriture que vous cuisinerez et consommerez chez vous. Choisissez vos denrées parmi celles autorisées (fruits, légumes, produits laitiers, charcuterie, plats préparés…). C’est aussi une autre manière et un bon moyen de contribuer à l’équilibre de vos repas !

Utiliser vos titres-restaurant à un autre moment

La réglementation vous octroie un titre par jour travaillé mais n’impose pas de créneau horaire pour l’utiliser. Même si votre contrat ou le règlement intérieur précise une plage horaire pour la pause déjeuner, libre à vous d’utiliser votre TR pour un petit déjeuner copieux, un goûter substantiel ou pour le dîner.

A midi, vous n’aviez pas faim ou une réunion a un peu trop tardé et du coup vous n’avez pas eu le temps de déjeuner ? Si la faim se fait sentir à l’heure goûter, assurez-vous que votre employeur ou les ressources humaines vous autorise une pause différée et profitez de votre titre-restaurant pour vous offrir un goûter consistant.

Si votre ventre crie famine en sortant du bureau, vos TR peuvent aussi vous servir à financer le repas du soir. Un bon moyen d’avoir au moins un repas équilibré dans la journée et de vous faire plaisir avec un bon dîner.

Vous n’avez pas l’utilité de vos titres-restaurant

Vous habitez à côté de votre lieu de travail et vous rentrez à votre domicile pendant votre pause. Vous préférez apporter un repas préparé maison parce que vous souffrez d’allergies alimentaires ou d’une maladie nécessitant un contrôle strict ou suivez un régime exigeant. Autant de contraintes que les restaurants autour de votre lieu de travail ne peuvent pas forcément satisfaire et qui peuvent vous amener à ne pas avoir l’utilité de vos titres sur le long terme.

Les entreprises de plus de 25 salariés ont l’obligation de vous proposer des solutions de restauration, parmi lesquelles on retrouve les titres-restaurant. Vous êtes, de votre côté, libre d’accepter ou non cet avantage. En effet, vous n’êtes pas obligé de manger au restaurant interne et vous n’êtes pas non plus obliger d’accepter les titres-restaurant (voir notre billet à ce sujet).

LAISSER UN COMMENTAIRE