Passage à la carte 2e génération : quels changements pour l’entreprise ?

0
3917

Si vous faites partie des entreprises qui ont adopté la dématérialisation des titres-restaurant dès son déploiement en 2014, il y a de fortes chances pour que vos salariés soient dotés de la carte Pass Restaurant “4 coins”, également dite de première génération. Ces cartes arrivent bientôt au terme de leurs trois années de validité et vous vous demandez peut-être déjà si ça n’est pas l’opportunité de les remplacer par des cartes de seconde génération.

Vous vous demandez peut-être quels sont les impacts pour vous et votre entreprise ? Après avoir étudié ce que ce passage implique pour les salariés et les affiliés, regardons de plus près du côté de l’employeur.

Deux cartes mais toujours les mêmes avantages pour l’entreprise

Les avantages liés au dispositif des titres-restaurant ont été conservés au moment du passage à la dématérialisation et restent valables pour les deux versions de la carte. Vous serez donc toujours exonérés des charges fiscales et sociales dans la limite du plafond de dépense quotidien autorisé (5,37 euros pour 2016).

L’autre avantage non négligeable de cette carte comme de la précédente est la simplification de votre gestion : grâce à l’automatisation des opérations depuis votre espace client sur le Web, vous réduisez vos contraintes administratives et logistiques. Rien ne change de ce côté-là non plus !

Les commandes et le paiement des crédits se font toujours sur votre espace client et sont automatiquement portés sur les cartes de vos salariés, supprimant la nécessité de distribuer les chèques tous les mois. La durée de validité de trois ans de ces deux cartes est également synonyme de réduction de coût pour l’entreprise. En effet, vous ne payez qu’une seule livraison de supports tous les trois ans et non plus des envois réguliers de chèques. Il n’y a plus de gestion de stock et de risque de vol non plus.

La carte seconde génération avec ou sans code pin ?

La carte de première génération était assortie d’un code PIN qui était envoyé directement au domicile de vos employés. C’était une garantie supplémentaire contre les vols, les cartes étant inutilisables tant qu’elles ne sont pas activées par les salariés.

Il existe aujourd’hui deux types de cartes de seconde génération : celles qui nécessitent une validation du paiement par code PIN et celles qui fonctionnent sans. Au moment de la commande, vous aurez le choix entre les deux. Il sera valable pour  l’ensemble des cartes de l’entreprise, et il sera impossible de faire du cas par cas. La différence entre les deux solutions concerne davantage les bénéficiaires que votre entreprise. Sans code PIN, une utilisation plus rapide aux caisses, pas d’erreur de saisie possible ni de risque de blocage de la carte.

Pour l’entreprise, la version avec code PIN nécessite toujours que vous gériez les adresses de vos salariés et leur exactitude. En revanche, l’avantage de la carte sans code PIN est de nature économique : pas de gestion pour faire rééditer une nouvelle carte suite à un  blocage. Notez toutefois, que la carte 2e génération est tout aussi sécurisée : même sans code personnel, elle doit quand même être activée par le salarié depuis son espace personnel avant sa première utilisation.

Comment passer de l’une à l’autre ?

Quelques semaines avant la fin des trois années de validité des cartes de première génération, nous vous contacterons avec vous pour vous accompagner sur le renouvellement.

Toutefois, vous pouvez, si vous le souhaitez, passer dès aujourd’hui à la nouvelle version, la gestion du double compte sur le Web permettra à vos salariés de gérer les deux cartes en attendant l’épuisement du solde de la première.

 

LEAVE A REPLY