Vous êtes dirigeant d’une TPE et vous hésitez encore à proposer des titres-restaurants à vos salariés ? Cette solution vous semble coûteuse et compliquée, mal adaptée à la taille de votre entreprise ? Sébastien Treps, expert-comptable du groupe SFC, vous explique les avantages d’un tel système, notamment en choisissant la carte Pass Restaurant.

Pour les TPE, les titres-restaurant sont une solution pleine d’avantages. La carte Pass Restaurant, notamment, facilite toutes leurs démarches.

La mise en place des titres-restaurant peut sembler compliquée dans les petites entreprises. Les dirigeants peuvent redouter une lourdeur de gestion. Que leur répondez-vous ?

Pour les TPE, comme pour les grandes sociétés, la mise en place des titres et leur gestion sont très faciles. Sur le plan comptable notamment, il n’y a pas de craintes à avoir. Les entreprises, de toutes tailles, fixent leur niveau de participation et le plafond des titres puis, tous les mois à terme échu, déclarent combien de jours ont été travaillés par chaque collaborateur en se référant, par exemple, aux fiches de paie. L’impact sur le temps de gestion est donc minime et les erreurs sont quasi impossibles. L’adoption de la carte Pass Restaurant rend les démarches encore plus fluides avec la suppression du temps consacré à la distribution des tickets ou encore avec un espace client permettant de traiter toutes les opérations en ligne (passage des commandes, création de compte bénéficiaire, accès à l’assistance…). Un vrai plus pour les dirigeants de TPE qui n’ont pas de personnel dédié à cette gestion.

Quels sont les facteurs à prendre en compte avant de décider de passer aux titres ?

Quelle que soit leur taille, les entreprises peuvent être intéressées par la mise en place d’un système de titres-restaurant. Ce n’est pas tant une question de timing que de contexte général : certaines caractéristiques sont plus favorables que d’autres. Tout d’abord, et très logiquement, la présence d’une offre de restauration à proximité du lieu de travail est essentielle. En ville, il sera toujours plus facile de trouver des restaurants accepteurs : une garantie de satisfaire les bénéficiaires. Autre avantage, valable pour toutes les sociétés : proposer des titres permet de satisfaire les salariés en améliorant leur pouvoir d’achat.

Quels sont les avantages pour une TPE d’avoir recours aux titres-restaurant ?

Ils constituent un vrai argument différenciant pour séduire de potentiels candidats et conserver les meilleurs éléments. Ils s’intègrent parfaitement dans un projet global basé sur la confiance et la liberté, ce qui est de plus en plus le cas dans les entreprises modernes, start-up en tête. Avec les titres-restaurants, les salariés choisissent vraiment comment profiter de leur pause déjeuner : à l’extérieur dans un restaurant ou encore en effectuant quelques courses au supermarché. Quoiqu’il en soit, cela les encourage à faire un véritable « break », à sortir pour se changer les idées et revenir avec un bon état d’esprit. Un bienfait qui, en plus, permet une exonération de la charge patronale jusqu’à 5,43 euros en 2018.

 

Titres-restaurant : de la TPE aux grands groupes

Ves entreprises de plus de 25 salariés doivent distribuer des titres-restaurant si aucun autre local de restauration n’est mis à la disposition des collaborateurs. Un cadre légal qui n’empêche pas toutes les sociétés, y compris celles ne comptant qu’un seul salarié, de profiter de cette offre avantageuse. Aucun effectif minimum n’est donc requis pour en faire la demande.