Certains d’entre vous ont la chance d’être déjà en vacances tandis que les autres attendent patiemment leur tour… Dans votre valise, vous emportez vos titres-restaurant (TR) pour financer vos achats alimentaires courants, vos restaurants ou vos découvertes culinaires régionales. Tout cela est bien tentant, mais attention, leurs conditions d’utilisation sont réglementées.

Un petit rappel de ces règles vous évitera quelques désagréments comme le refus de votre carte ou de vos chèques Pass Restaurant par le commerçant ou le restaurateur sur votre lieu de villégiature.

Vos titres-restaurant restent à la maison… ou aux environs

L’utilisation des TR est soumise à conditions par la CNTR, notamment avec une limite géographique. Ainsi, seuls les affiliés proches de votre lieu de travail peuvent les accepter (dans le même département ainsi que les départements limitrophes). Cela fait certes déjà une zone étendue mais il est fort probable que vous partiez en vacances beaucoup plus loin.

Sauf mention de validité “France entière”, vous ne pourrez donc pas utiliser vos titres en dehors de cette zone. Les cartes sont paramétrées au moment de leur activation avec l’adresse de l’entreprise, les zones d’utilisation et les jours travaillés. Les exceptions sont aussi mentionnées, comme pour les salariés mobiles qui sont amenés à déjeuner loin de leur siège social. Elles seront donc automatiquement refusées par un terminal de paiement en dehors de la zone autorisée. Quant à vos chèque, l’adresse de l’employeur y étant mentionnée, les commerçants doivent les refuser si vous être trop loin de votre entreprise.

Et le 14 juillet ou le 15 août ?

Les titres-restaurant ont été mis en place pour vous permettre de vous restaurer pendant vos journées de travail. Ils ne sont donc pas utilisables en dehors des jours travaillés sous peine de perdre le bénéfice de l’avantage initial.

Depuis la dématérialisation, le samedi est considéré comme un jour travaillé pour la carte comme pour les chèques. Vous ne pouvez donc pas utiliser vos TR les dimanches et les jours fériés sauf mention contraire de l’employeur. Cette dérogation s’applique uniquement aux salariés qui travailleraient pendant ces jours-là.

Attention au retour !

N’oubliez pas que votre employeur vous remet les TR correspondant au mois précédent (un par jour travaillé). Par exemple, en juillet, vous déjeunez avec les titres acquis en juin et en août avec ceux acquis en juillet. Donc quand vous êtes en vacances, vous n’accumulez pas d’avantages.

Ainsi, si vous partez en vacances en juillet, sachez que vous n’aurez pas de nouveaux titres en rentrant de vacances et que vous déjeunerez au mois d’août avec ceux distribués en juin. Il serait donc dommage que vous soyez pris au dépourvu à la rentrée parce que vous aurez dépensé tout votre crédit pendant les vacances !

Sur ces bons conseils, toute l’équipe de Sodexo Services Avantages et Récompenses vous souhaite de belles vacances. Nous restons avec vous sur ce site jusqu’à la fin de ce mois avant de prendre nous aussi des vacances bien méritées. Quant à nos services en ligne ou au téléphone, ils restent bien sûr actifs tout l’été.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE