Eco-Score : un indicateur qui vous informe sur l’impact environnemental des plats

0
325
Eco Score food chéri

Quand il s’agit de notre alimentation, les consommateurs que nous sommes nous montrons ces dernières années de plus en plus attentifs à la qualité de ce que nous mangeons. Pour preuve, le succès de l’application Yuka, ou encore la mise en place du Nutri-Score, qui permet à chacun d’entre nous de faire des choix éclairés à l’occasion de nos courses alimentaires. 

Toutefois, si la qualité nutritionnelle de ce que nous mangeons est essentielle, elle n’est pas la seule à considérer lorsqu’on se préoccupe de notre alimentation. C’est la raison pour laquelle la création d’un “Nutri-Score environnemental” appelé Eco-Score permet de nous aider à nous décider en toute connaissance de cause. 

Calcul de l’EcoScore : comment ça marche ? 

Plusieurs critères entrent en ligne de compte pour générer une note sur 100 : production, transformation, provenance et saisonnalité des ingrédients, transport, fabrication et recyclage des emballages et livraison, recyclage des emballages. Cette note est calculée sur la base des données publiques Agribalyse, des données spécifiques à FoodChéri, et de critères complémentaires à impacts environnementaux positif ou négatif comme les labels et la saisonnalité des ingrédients. 

Le total de ces points constitue donc l’Eco-Score, traduit ensuite en 5 lettres et une couleur, de A (faible impact environnemental) et vert à E et rouge (fort impact environnemental). 

L’Eco-Score est une méthode transparente, accessible et ouverte à tous les acteurs. Il est aujourd’hui utilisé par huit entreprises engagées de l’alimentation dont FoodChéri. 

eco score food cheri

Une expérience déjeuner bonne, saine et neutre 

 Chez FoodChéri justement, la démarche environnementale “alterfoodist” ne date pas d’hier. Dès 2015 la carte était pour sa moitié végétarienne. En 2019 les packs sont devenus 100 % éco friendly et en septembre dernier, bœuf, cabillaud et avocat sont sortis des recettes car ils sont surconsommés alors que la production de ces ingrédients donne lieu à des problèmes d’ordre environnementaux, économiques et sociaux. 

Dès aujourd’hui, le plat moyen chez FoodChéri représente une empreinte carbone de 770 grammes de CO², contre 1530 grammes pour la moyenne nationale d’un plat.

Létape suivante de cette démarche est l’implémentation de l’Eco-score depuis le 6 janvier 2021, avec 79 % des recettes qui obtiennent d’ores et déjà des notes de A ou B.  

Pour aller plus loin, FoodChéri affiche d’autres engagements comme la limitation des produits animaux, le respect encore plus grand de la saisonnalité et l’exigence renforcée sur la provenance des produits. 

Avec des bons Nutri-score et Eco-score, dans une gamme de prix totalement accessible, nul doute que nous pourrons satisfaire nos envies alimentaires les plus gourmandes en toute bonne conscience diététique comme environnementaleLe tout accessible au paiement en titres-restaurant ! 

Cette démarche inspirante va dans le sens que Sodexo soutien avec une expérience déjeuner plus riche, plus fluide et plus responsable.