Les avantages à bien établir la valeur faciale de vos titres-restaurant

0
5883

Chefs d’entreprise, directions RH, comment avez-vous choisi la valeur des titres-restaurant que vous attribuez à vos salariés ? Savez-vous qu’il y a de nombreux avantages à choisir un montant peut-être plus élevé que leur valeur faciale actuelle ?

Comment définir la valeur faciale d’un titre-restaurant ?

Rappelons tout d’abord ce qu’est la valeur faciale : c’est la valeur monétaire donnée au titre-restaurant, quelle que soit sa forme (papier ou carte). Comment la fixer de manière optimale, de manière à satisfaire au mieux à la fois votre entreprise et vos salariés ?

Le titre-restaurant doit permettre à vos employés de déjeuner sur leur lieu de travail. Il est donc essentiel de tenir compte en tout premier lieu de la zone géographique d’implantation de votre entreprise pour faire le choix du montant que vous allez lui allouer. Le coût de la vie est différent d’une région, d’une ville ou d’un quartier à l’autre. On dépense différemment quand on déjeune au restaurant en milieu rural, dans une station balnéaire ou dans une grande métropole par exemple.

L’environnement de proximité est également important. Si vos employés ont un grand choix de lieux de restauration, ils pourront varier les plaisirs entre restaurants, boulangers, fast-food, supérettes… et donc trouver plus facilement un commerçant dans leurs prix.

A ces deux critères liés à l’usage, vous pouvez également considérer les titres-restaurant comme un levier de motivation de votre personnel. À ce titre, évaluez leur valeur faciale de façon à fidéliser vos employés et les gratifier.

Les avantages d’une valeur faciale élevée

Tout commence au moment de l’embauche. Une offre d’emploi qui propose un salaire assorti d’avantages sociaux attire forcément plus de candidats et donne l’image d’une entreprise investie dans le bien être de ses employés. Mais attention, le titre-restaurant étant un avantage social et non une rémunération, pensez bien à séparer les deux montants – salaire et avantages sociaux – pour éviter les méprises.

Dans une période de crise comme celle que nous traversons aujourd’hui, où chaque salaire est scruté dans sa dépense globale, l’avantage social trouve un intérêt grandissant. Et le titre-restaurant y est en bonne place. Subventionné à hauteur minimale de 50 %, et maximale de 60% par votre entreprise, il est un levier d’amélioration du pouvoir d’achat de vos salariés dans la mesure où sa valeur est supérieure à celle de leur participation. De fait, l’exonération de charges sociales pour vous et l’exonération d’impôt sur le revenu pour votre personnel donnent au titre-restaurant un avantage non négligeable par rapport à une augmentation de salaire… d’autant que le titre-restaurant est l’un des derniers avantages exonéré.

Choisir de donner une valeur faciale élevée à ses titres-restaurant sera perçu comme une gratification, une marque d’attention au bien-être de votre personnel, fidélisera et motivera vos salariés. Petite suggestion, communiquez à vos employés un bilan de fin d’année avec les sommes perçues en rémunération et en avantage. Le salarié appréciera d’avoir une vue globale de son pouvoir d’achat de l’année.

Il ne faut toutefois pas perdre de vue que plus vous êtes généreux et plus vous fixez un montant élevé, plus vos salariés devront débourser (de 40 à 50 %) de leur côté pour participer à cet avantage. D’où l’intérêt d’une valeur faciale ajustée et des échanges avec les représentants du personnel au moment de les mettre en place, ou encore au cours des négociations annuelles obligatoires.

Pour rappel, le plafond d’exonération est fixé à 5,37 euros par titre pour 2016, soit, en incluant la participation des salariés, de 8,95 à 10,74 de valeur faciale maximum. Ce plafond est réexaminé annuellement.

Quelques moyennes nationales

Quelques chiffres pour vous aider à fixer votre valeur faciale, ou vous étalonner par rapport à d’autres entreprises. En moyenne en France, tous émetteurs confondus :

– la valeur faciale est de 7,50 €

– la participation employeur  est de 55 %

– 740 millions de titres sont émis pour 3,5 millions de bénéficiaires, dans 120 000 entreprises !

 

Vous pouvez également simuler l’impact budgétaire de différentes valeurs faciales pour votre entreprise.