Nos trucs pour des plats sympas sans prise de tête

0
623
mettre en place une nouvelle routine en cuisine

Il y a assez peu d’humains à ne pas aimer la bonne cuisine savoureuse. Il y en a nettement plus qui ne savent pas ou n’aiment pas cuisiner. Alors quand il s’agit de faire la cuisine tous les jours, et même plusieurs fois par jour avec le télétravail qui s’est invité dans nos vies, il est parfois difficile de garder ces petits rituels de repas savoureux, variés, sans y passer des heures. Fort heureusement, gourmands que nous sommes, nous avons quelques recommandations à vous faire ! On profite de la rentrée pour tester de nouvelles routines ?

Le batch cooking

Cette technique qui consiste à cuisiner une seule fois dans la semaine et préparer les repas pour les jours à venir s’adresse plutôt à celles et ceux qui ne sont pas allergiques à la cuisine (la pièce, pas la nourriture !).

Par ailleurs elle pose des questions de stockage quand on est plusieurs à la maison, dont éventuellement une ribambelle affamée. Mais ne nous laissons pas abattre et regardons plutôt du côté de ses avantages :

  • Du temps gagné toute la semaine après votre séance en cuisine du week-end
  • De la charge mentale en moins car une fois que vous avez planifié vos repas, vous n’aurez plus à vous demander ce qu’on peut bien manger ce soir
  • Une grosse diminution du gaspillage alimentaire. En effet, qui n’a jamais acheté sur une impulsion des aliments très chouettes et a eu la flemme de les cuisiner… avant de les jeter quelques jours plus tard ? Avec le batch cooking, c’est fini : vous faites vos courses en fonction de vos menus !

L’art d’accommoder les restes

Nos aïeules étaient expertes de cette pratique qui présente aussi des avantages en termes de gain de temps et de moindre gaspillage.

L’utilisation des restes peut prendre deux formes :

  • cuisiner des quantités plus importantes pour faire « deux tours » avec un même plat ;
  • utiliser les fameux « petits restes ridicules » qui ne sont pas assez importants pour faire une portion en les recyclant dans un autre plat. Par exemple, des restes de piperades rallongés d’un peu de coulis de tomates feront une délicieuse sauce pour des pâtes ou du riz !

Dé-lé-guer

Rien de tout ceci ne vous séduit ? Vous avez envie de manger « comme à la maison » en refusant de mettre les pieds dans la cuisine ? Vous avez le droit 🙂 Et nous avons des suggestions.

Vous pouvez, par exemple, vous faire livrer. Famileat, par exemple, propose la livraison de de plats préparés frais et sains à domicile. Et pour s’assurer que vous passerez de bons moments à table, Mélanie et Pierre, les fondateurs, prennent des engagements forts :  rendre accessible à tous une nourriture saine, valoriser les producteurs qui cultivent des produits de qualité, mais aussi limiter le gaspillage alimentaire. Et en bonus, vous pouvez utiliser votre carte Pass Restaurant pour payer vos commandes.

Notre article vous a donné faim ? Tant mieux ! Nous vous souhaitons de bons repas mitonnés avec amour !


Bonus musical « Tout le monde peut cuisiner ! »