On a testé pour vous la natation !

0
427

Vous faites partie de celles et ceux qui ont bien compris que l’activité physique était indispensable, qui veulent prendre soin d’eux mais qui ne savent pas quel sport pratiquer ? L’équipe de Sodexo Services Avantages et Récompenses vous aide à faire votre choix en testant pour vous différents sports. Après la danse africaine et le vélotaf, aujourd’hui nous accueillons Anne, Responsable Stratégie de Contenus et Réseaux Sociaux, qui nous parle de son sport de prédilection : la natation

Bonjour Anne ! Peux-tu nous dire pourquoi as-tu commencé la natation ?

Anne : J’ai commencé la natation parce que j’avais des problèmes de dos récurrents. Je n’avais pas trouvé mon sport de prédilection et je recherchais une activité qui n’est pas traumatisante pour les articulations. Donc finalement, j’ai fait ce que je savais déjà faire c’est-à-dire aller à la piscine. J’ai commencé par la partie loisirs avec ma brasse de “vieille dame” avec la tête sortie de l’eau et je me suis rendu compte très vite que je tenais bien et ça m’a donné envie d’apprendre à vraiment nager. Donc, j’ai commencé par la brasse coulée puis le crawl avec, maintenant, l’objectif de faire entre 1.5 km et 2 km par séance.

Pour toi, quel est le moment le plus propice dans l’année pour pratiquer ce sport ?

Anne : Souvent on me dit « ohlalala tu es courageuse d’y aller en hiver ». Alors, moi j’ai une théorie c’est que « mouillée pour mouillée », ça n’est pas pire quand il pleut à la sortie ! Donc il n’y a pas vraiment de moment plus propice. Paradoxalement, je dirais que lors des vacances scolaires, notamment en été, c’est plus compliqué parce qu’il y a beaucoup de monde dans les piscines quel que soit l’horaire alors qu’à des moments plus creux on a les lignes pour soi et c’est beaucoup plus confortable, surtout quand on hésite à se lancer.

Quels sont les bienfaits de la natation ?

Anne : Les bienfaits sont que, pour commencer, c’est plutôt simple, il ne faut pas beaucoup de matériel. Un maillot, un bonnet et des lunettes et hop le tour est joué. C’est donc peu coûteux et très accessible, on peut avoir toutes les tailles très facilement. Musculairement parlant, on peut vraiment commencer à tout niveau. La natation fait également travailler le souffle. Moi qui suis asthmatique, j’ai beaucoup gagné en qualité de souffle depuis que je nage et puis mine de rien ça aide à travailler le gainage et abdos profonds.

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce sport ?

Anne : L’inconvénient principal, c’est que ça mouille ! Avant le confinement, j’y allais entre midi et deux ce qui implique de retourner au travail avec les cheveux mouillés et d’assumer le fait de pas avoir eu le temps de se coiffer / maquiller, pour celles et ceux pour qui c’est un critère important. Le coté logistique à la sortie rend la chose un peu contraignante.

Du côté des avantages, Il y a des piscines partout, les équipements sont à prix modiques et grâce à mon employeur, mon abonnement Gymlib est en partie pris en charge, ce qui me permet de prendre les séances sur mon abonnement. Et comme je le disais plus haut, à part viser la performance olympique, on peut s’équiper à des prix très abordables.

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui hésite encore ?

Anne : Plongez ! L’avantage du fait que la natation ne coûte pas cher nous permet d’essayer et de déterminer si ça nous plaît ou pas sans s’engager dans de grandes dépenses. Alors surtout n’hésitez pas à prendre des cours avec les maîtres-nageurs ou regarder des tutos sur YouTube pour améliorer votre technique si vous avez l’impression de ne pas savoir comment faire. Dernière chose pour celles et ceux qui craignent de s’ennuyer en enchaînant des longueurs, il existe des baladeurs étanches qui permettent d’écouter de la musique ou des podcasts dans l’eau : je recommande !

 


Bonus musical hommage :