Pourquoi des valeurs faciales différentes d’une entreprise à l’autre ?

0
3496

Sur chaque titre-restaurant figure le montant que vous pouvez dépenser pour votre repas. C’est ce que l’on appelle la valeur faciale. Votre employeur et vous êtes exonérés de cotisations dans la limite d’un plafond de 5,33 € par jour pour la part financée par votre employeur. Pour bénéficier des exonérations, cette participation doit être comprise entre 50 et 60 % du montant affiché sur votre chèque.

Ces éléments ne sont pas les seuls à prendre en compte lorsqu’il s’agit de décider d’un montant à attribuer aux salariés. Un certain nombre d’indicateurs entrent en effet en jeu. C’est pour cela que l’on observe des valeurs faciales différentes d’une société à l’autre.

Des différences liées à la localisation

En premier lieu, votre employeur tiendra compte de la zone géographique où se trouve votre entreprise, qui détermine en grande partie le montant alloué à vos titres-restaurant. En effet, le coût de la vie n’est pas le même dès lors que vous travaillez en métropole, dans une station balnéaire ou à la campagne par exemple. Le montant nécessaire pour s’alimenter sera différent d’une ville à l’autre, parfois même d’un quartier à l’autre.

L’environnement commercial de proximité est également un paramètre déterminant. La facilité de déjeuner aux abords de l’entreprise, le choix des lieux de restauration et donc des formules et tarifs sont des variables non négligeables.

Toutes les entreprises n’ont pas le même budget

Les titres-restaurant représentent un budget pour l’entreprise, et toutes ne sont pas égales devant cette dépense. En fonction de leur trésorerie, de leurs priorités en matière d’avantages sociaux, les entreprises choisiront d’accompagner plus ou moins leurs salariés sur le secteur de la restauration.

Une valeur différente d’une entreprise à l’autre, mais parfois aussi au sein d’une même entreprise

Le titre-restaurant est un avantage social, il doit donc être proposé à tous les salariés d’une entreprise. Si rien n’interdit à votre employeur de prévoir une tarification différente en fonction de différents critères : quotient familial, distance du lieu de travail, ce mode d’attribution sélectif est cependant très rare et l’entreprise veille le plus souvent à ce que le principe d’équité de l’avantage soit respecté.

Le choix du montant de vos titres-restaurant est donc soumis à la discrétion de votre employeur. Il peut également faire l’objet de négociations annuelles avec les partenaires sociaux, si vous faites partie d’une entreprise de plus de 50 salariés.. La zone géographique, le budget de l’entreprise mais aussi sa politique sociale sont des paramètres variables qui expliquent les différences que l’on observe d’une entreprise à l’autre.