Quelle pause déjeuner pour les Français en 2023 ?

0
876
Etude Toqla sur la pause déjeuner

Avec la mise en place massive du télétravail, est-ce que la pause déjeuner des Français a changé ? En quoi ? C’est la question à laquelle Sodexo/Toqla souhaite répondre. Avec l’institut BVA, ce sont plus de mille salariés d’entreprises de plus de 100 salariés qui ont partagé leur vision. Pour une immense majorité d’entre eux (91 %), le rôle de la « pause déj » est perçu comme important et 82 % d’entre eux la décrivent comme une vraie déconnexion. Mais si on regarde plus en détail, quelques aspects ont éveillé notre intérêt. Décryptage.

Le télétravail, installé mais ciblé

Parmi l’échantillon représentatif interrogé, plus de 57 % des télétravailleurs ont entre 30 et 49 ans et 39 % travaillent en Ile de France.

Ils sont 57 % à exercer des métiers de service et 50 % dans des structures de plus de 500 salariés.

Enfin, notre échantillon nous apprend que le télétravail concerne surtout les cadres et les professions libérales (46 % des personnes interrogées).

Pour eux aussi, la pause déjeuner continue d’être un moment de lien : les télétravailleurs déjeunent plus de deux fois par semaine avec leurs collègues contre un repas hebdomadaire pris en solo. A l’inverse, les salariés qui ne télétravaillent pas mangent généralement une fois par semaine en équipe.


Découvrir l’étude intégrale


 

Une pause à la durée variable

Si cette pause est plébiscitée, sa longueur n’est pas la même pour toutes et tous : les télétravailleurs prennent plus de temps (plus de 30 mn pour 90 % d’entre eux alors que les non-télétravailleurs sont près d’un tiers à manger en une demi-heure ou moins). Et plus de la moitié des télétravailleurs y consacrent plus de 45 minutes.

Une coupure qui évolue

Si la coupure méridienne est bien installée, elle reste l’objet de comportements nouveaux.

En effet, 44 % des télétravailleurs (contre 35 % des non-télétravailleurs) profitent de la pause pour… sauter le repas ! Ainsi, ils récupèrent du temps pour d’autres activités, dont les plus citées sont les courses, la lecture, la promenade, entre autres.

François Podeur, Directeur New Food Models de Sodexo France, nous apporte son éclairage sur les résultats de cette étude : « les comportements et les attentes des salariés s’individualisent et se diversifient. Et plus que jamais, la pause méridienne est un moment riche de déconnexion, sensations, relations. Cette parenthèse privilégiée dans la journée de travail nourrit le rapport au collectif et à l’entreprise. » Des attentes qui doivent nourrir les employeurs dans leurs préoccupations de recrutement et fidélisation des talents.

Comme un petit dessin vaut mieux qu’un long discours, voici les grands enseignements de cette étude résumée en une infographie !


20230523 Infographie Sodexo Pause Déjeuner des Français en 2023