Restaurateurs, 3 conseils de Phenix pour lutter contre le gaspillage alimentaire

0
3471
limiter le gaspillage alimentaire

La crise sanitaire frappe sévèrement le secteur de la restauration, il est donc indispensable, pour ceux d’entre vous qui arrivent à maintenir une activité, de surveiller tous les coûts. Le gaspillage alimentaire, au-delà des considérations environnementales, est un poste à scruter de près.

3 conseils pour lutter contre le gaspillage alimentaire, dont vous retrouverez les détails sur le blog de Phenix

Conseil #1 : avec vos équipes, identifiez ce qui part à la poubelle

Pour ça soyez observateurs et voyez ensemble à quel moment ce gaspillage alimentaire intervient : trop de stock ? trop de gâchis pendant la préparation ? une mauvaise gestion du service ?

Il faut ensuite quantifier, pourquoi pas de façon visuelle ou illustrée ce gaspillage avec des unités parlantes (argent, jours de travail, valeur comparée à un bien…) pour frapper les esprits.

Conseil #2 : identifier des solutions anti gaspillage alimentaire !

S’il vous reste surtout des ingrédients bruts, le don aux associations est une bonne piste pour vous. En effet, en cette période de pandémie, la précarité a grandement augmenté et les bénéficiaires de ces associations d’aide alimentaires sont plus nombreux que jamais.

N’oubliez pas de vous renseigner sur les règles à respecter, ou à consulter Phenix qui peut vous accompagner sur ce point.

Bonne nouvelle, ces dons permettent de bénéficier d’une réduction d’impôts à hauteur de 60 % de la valeur du don.

Quant aux invendus de fin de servicel’application anti-gaspi Phenix sera un excellent moyen de limiter les pertes tout en permettant à de nouveaux consommateurs de vous découvrir à petits prix

Conseil #3 : n’oubliez pas le tri !

Un passage obligé pour les plus restaurateurs qui jettent plus de 10 tonnes de déchets alimentaire chaque année : le tri. Depuis le 1er janvier 2016, la loi biodéchet, c’est une obligation réglementaire ! Elle permet dans certains cas de de valoriser ces déchets en compost ou en méthanisation et ainsi de limiter les impacts environnementaux du gaspillage alimentaire.

Pour lire tout l’article de Phenix c’est ici !