Télétravail, parentalité et confinement : le guide de survie

0
2429

Comme nous vous le disions dans cet article, une grande partie des équipes de Sodexo Services Avantages et Récompenses est en télétravail depuis la mi mars. Et parmi nous, comme parmi vous certainement, un certain nombre de parents qui cumulent école à la maison, télétravail et gestion de la vie courante.

Nous avons donc une fois de plus mis nos idées en commun pour vous aider à concilier télétravail, parentalité et confinement, si vous en avez besoin pour tenir le cap ! Merci à Anne, Barbara, Elisabeth, Frédéric, Laure, Nathalie, Sandra et Sylvana pour toutes ces idées !

L’école à la maison, où l’on découvre les limites de sa pédagogie

Et oui ! L’enseignement est un métier, qui s’apprend. Nul doute que nous retrouverons avec gratitude les profs qui subissent toute la journée non pas nos quelques enfants, mais toute une classe. En attendant il faut assurer avec eux la continuité pédagogique et ça n’est pas de tout repos !

Du côté de nos équipes, voici les conseils maison :

  • « Il faut découper les activités par petits morceaux, pour ne pas braquer les enfants. »
  • « Prévoir plein de découpages et coloriages ! »
  • « Se rappeler que les enseignants font, aussi, comme ils peuvent et et essayer de rester zen devant les multiples mails quotidien »
  • « Se décomplexer si on n’est pas aussi bon prof que la maîtresse et lâcher prise »
  • « Pour les petits : les faire parler beaucoup pour mobiliser / enrichir le vocabulaire »
  • « Prioriser sur les « points faibles » des enfants et leur faire confiance sur le fait que leur cerveau ne fondra pas en quelques semaines »
  • « Profiter de chaque occasion pour faire de la pédagogie (ex : démarrer un levain, une culture de lentilles) »
  • « Se rappeler que dans les heures de classe il y a le temps de mettre tout un groupe au travail, les récrés, les échanges,… 6 heures par jour de travail à la maison c’est impossible ! »

« Chut, Maman et/ou papa travaillent » (oui, sur le canapé, et alors ?)

Comment s’organiser pour assurer sa journée de travail tout en accordant aux enfants l’attention qu’ils méritent ? Pas facile facile.

C’est dans ces moments particuliers que l’éducation bienveillante peut montrer quelques failles et les agacements pointer !

Voici les trucs et astuces de la team marketing pour tenter de survivre au combo parentalité, télétravail et confinement !

  • « Il faut définir un code (pancarte à lever, geste) pour les moments où on ne doit absolument pas nous déranger, pendant un appel, par exemple. »
  • « C’est bien d’avoir une pièce interdite aux enfants pour les réunions vraiment prioritaires, et aussi de faire des réunions plus détendues où ils peuvent se montrer. »
  • « On peut définir des plages horaires pendant lesquelles on peut ou on ne peut pas solliciter les parents qui travaillent. Il faut bien les briefer à l’avance (par exemple en semaine, quand les parents sont en appel ou quand ils ont un casque sur la tête, c’est INTERDIT – sauf urgence majeure »
  • « C’est bien de se réserver des moments pour le déjeuner, par exemple, pour se retrouver en famille, échanger ».
  • « Réserver du temps de qualité rien que pour eux, et être aussi très clairs sur quand on ne peut pas être disponibles pour eux »
  • « Si les deux parents télétravaillent, dans la mesure du possible, essayer de faire en sorte que l’un reste relativement disponible pour gérer les demandes et les urgences – pas toujours le même ! »

Y a pas que le travail dans la vie ! Et les récrés alors ?

Concilier parentalité, télétravail et confinement, c’est aussi se transformer en animateur de centre de loisirs / nounou / super GO. On ne va pas se mentir, les animations pédagogiques c’est bien, mais on a pas tous complètement banni les écrans !

De notre côté il y a les sportifs… et les autres !

  • « Prévoir du sport en famille tous les jours pour que tout le monde puisse dépenser de l’énergie ! » 
  • « Quand on a la chance d’avoir un jardin : les lâcher dedans et les laisser se dépenser ! »
  • « Prévoir un méga coloriage au milieu de la pièce où chacun peut venir colorier un bout quand il a envie, le temps, besoin de se calmer »
  • « Sélectionner des contenus de qualité (podcast, émissions éducatives) qui permettent de les occuper de façon utile et constructive, en autonomie »
  • « Vous savez que la plateforme de streaming de la grande souris est sortie ? »
  • « Ressortir les jeux de société oubliés pour des grands tournois « en famille »
  • « Suivre les recettes de Cyril Lignac en live et se prendre pour des chefs (et accepter que la cuisine soit totalement en désordre!) »
  • « Se faire des rituels en famille pour lâcher la pression : méditation, yoga pour enfants, ou tout simplement parler et jouer ensemble »
  • « Réorganiser leur chambre, changer les meubles de place, repeindre un meuble, faire du vide, faire des cadres…du home staging ! »
  • « Les laisser un peu tranquilles aussi, sans écran, car « l’ennui » est source de créativité »

Il faut un village pour élever un enfant

parentalité, télétravail et confinementOn a beau les aimer de tout notre cœur et les avoir fait dans l’idée de leur future perfection, être les uns avec les autres 24 heures sur 24, ça peut user un peu. Alors pourquoi ne pas solliciter des soutiens extérieurs, en tout respect du confinement ? Quelques idées en vrac !

  • « Faire des appels visio avec les copains, les cousins. les enfants des voisins »
  • « Laisser whatsApp 1 heure aux enfants pour appeler leurs copains en vidéo et ne pas être derrière pour espionner (même si c’est très tentant) : ils savent être créatifs pour jouer à distance même à 7 ans! »
  • « Faire la liste des proches dont on veut prendre des nouvelles, programmer leurs numéros dans le téléphone fixe et laisser les enfants les appeler quand ils en ont envie (aux heures raisonnables, bien sûr !) »
  • « Faire faire aux grands parents ou oncles et tantes les dictées ou lire des histoires par visio »
  • « Demander à la tante super calée en yoga de donner des cours aux enfants en visio ! »
  • « Enregistrer un message vidéo pour la famille, les papi et mami par exemple »

Halte à la double journée ! Les enfants, au boulot !

parentalité, télétravail et confinementAlors on ne va pas se mettre à rêver de transformer nos enfants en Cendrillon ni leur faire croire qu’il est l’heure de se coucher à 18 heures pour récupérer un peu de temps libre. Mais avec un peu d’organisation et en se fabricant des moments privilégiés, tout se passe mieux. Voici ce que nos équipiers ont mis en place dans leurs foyers.

  • « Il ne faut pas hésiter à les faire parler, verbaliser ce qu’ils ressentent sur cette situation particulière, ne pas minimiser leurs sentiments »
  • « On peut lâcher prise sur quelques règles pour se concentrer sur ce qui est prioritaire pour que chacun se passer bien. Tout en gardant un rythme régulier pour faciliter le retour à la vie déconfinée »
  • « Trouver des astuces pour différencier la semaine du week-end tout en restant à la maison : aire un pique-nique au milieu du salon, apprendre une nouvelle activité ( jongler, tenir sur la tête, jouer de l’harmonica…), déposer des mots gentils sur les portes des voisins (ceux sympas!), prendre un petit déjeuner à la place du dîner, … »
  • « Faire participer toute le monde, même les petits, aux tâches ménagères, chacun à sa hauteur : faire la cuisine, le ménage, passer l’aspirateur ou faire les poussières des étagères du bas. »
  • « Préserver des moments de vie ensemble, et même des têtes-à-tête avec un seul enfant quand c’est possible »
  • « Les faire participer à l’élaboration de la liste des menus pour la semaine (14 repas plus les petits déj, c’est un vrai exercice !) »

Nous vous envoyons à toutes et tous plein de bon courage et n’oubliez pas : restez chez vous 🙂