Titres-restaurant, les bénéfices de la pause déjeuner

1
1930
Girl eating her salad in restaurant.

A l’heure de reprendre de le chemin du bureau, nous avons pensé utile de faire ici un petit rappel des bénéfices qu’apportent les titres-restaurant sur la santé, la qualité de vie et sur le porte-monnaie des salariés.

Concilier équilibre alimentaire et travail grâce aux titres-restaurant

Entre les sandwiches avalés en vitesse, été comme hiver, en marchant ou en faisant les courses, la « gamelle » contenant le repas froid préparé la veille ou encore les « craquages » pour les pâtisseries de la boulangerie d’en face, il est parfois difficile de concilier équilibre alimentaire et travail.

Il est pourtant important de bien vous nourrir pour maintenir votre corps et votre esprit en bonne santé et affronter la seconde moitié de votre journée de travail. Même pris sur intervalle court, la qualité et la composition de votre repas du midi a un impact sur votre ligne mais aussi sur votre efficacité.

Les titres-restaurant (TR) vous permettent de prendre votre déjeuner dans un endroit approprié plutôt que de manger un en-cas sur le pouce, un repas froid préparé la veille ou encore de ne pas manger du tout.

Le TR vous permet également de vous lever plus tard parce que vous n’avez pas de repas à préparer ou de gagner du temps en évitant de rentrer chez vous pour manger.

Un moment de bien-être et de plaisir dans une journée de travail

Les salariés consacrent de moins en moins de temps à leur pause déjeuner. Beaucoup font l’impasse sur le repas pour se rendre à la salle de sport, pour faire les courses ou mangent sur le coin du bureau à cause d’une surcharge de travail. D’autres n’ont pas les moyens financiers de déjeuner à l’extérieur.

Et pourtant, il est sain de prendre une réelle pause à la mi-journée dans un cadre choisi et agréable. Idéalement, s’asseoir à table devant un repas chaud et consistant, même pour une courte pause. Le TR facilite l’accès au restaurant pour vous permettre de manger dans de bonnes conditions (salle climatisée, chaise, table…).

Cette coupure est bienvenue pour souffler un peu avant de reprendre votre poste pour le reste de la journée : sortir de son environnement professionnel permet de remettre les compteurs à zéro avant de prendre votre travail. Elle permet également de créer du lien social en déjeunant avec vos collègues et s’inscrit dans le processus de la qualité de vie au travail.

Le titre-restaurant apporte un pouvoir d’achat supplémentaire au salarié

Prendre son repas à l’extérieur cinq jours par semaine a un coût. Pour un salarié qui toucherait le revenu minimum obligatoire (SMIC) celui-ci représente environ 16 % de son salaire brut.

Le TR, accessible pour toutes les entreprises, permet à tous les salariés d’accéder à un repas de qualité tout en diminuant leurs dépenses grâce à la participation financière de l’employeur à l’achat des titres (comprise entre 50 et 60 % de sa valeur). La part salariale passe alors de 16 % à 7,25 %.

Le TR est donc un avantage financier important, notamment pour les salariés modestes et une réduction des inégalités entre les salariés face à l’accès à un repas décent.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE