Dans les coulisses de la démat’ – 2

1
6841
Marc a fait partie des premiers à accompagner le passage à la carte restaurant chez nos clients
Marc a fait partie des premiers à accompagner le passage à la carte restaurant chez nos clients

Continuons notre petit tour dans les coulisses de la carte Pass Restaurant : après notre entretien avec Auriana, nous vous présentons Marc, chargé de clientèle en relation avec les entreprises au sein de la Direction Service Clients.

Pouvez-vous nous présenter votre travail au sein de Sodexo Services Avantages et Récompenses ?

Je suis chargé de clientèle (mission de conseil et d’assistance aux clients) pour les entreprises-employeurs qui commandent les titres-restaurant pour leurs salariés,  à la direction du Service Clients de Sodexo Services Avantages et Récompenses

Au sein de cette cellule d’accompagnement, je suis chargé d’accueillir les dirigeants, les responsables des ressources humaines et les comités d’entreprises, les gestionnaires quelle que soit la taille de la structure (TPE, PME mais aussi grands comptes). Mon rôle est de leur présenter la carte Pass Restaurant, les offres commerciales, puis de les accompagner dans la mise en place de ce titre-restaurant dématérialisé en abordant la transition avec les titres papier en toute sérénité.

Comment a été accueillie l’arrivée de la carte Pass Restaurant par les employeurs, justement ?

La dématérialisation du titre-restaurant a été globalement bien accueillie. Il faut dire qu’elle a des arguments de poids, avec en particulier une simplification de gestion très convaincante.

Nous avons donc mené des actions commerciales et d’information pour faire connaître la carte Pass Restaurant auprès des entreprises. Bien entendu, la décision finale a été majoritairement prise en concertation avec les responsables des services de Ressources Humaines, les CE et les salariés. Nous avons pu remarquer que chaque fois que la dématérialisation était adoptée par l’intermédiaire d’une décision collective entre tous les acteurs de la société, c’était la garantie du succès de la transition… contrairement aux directions générales qui imposaient ce mode de fonctionnement unilatéralement.

Certaines entreprises, souvent les TPE, ont adhéré à la carte numérique très rapidement. Pour d’autres, les PME et les grands groupes, la transition s’est faite avec une période test de trois mois et plus. Parfois même, certaines ont souhaité tenter l’expérience sur un échantillon de salariés tout en conservant les titres papier pour les autres en attendant d’avoir du recul.

Les bénéficiaires indiquent avoir apprécié certains avantages de la carte, comme pouvoir dépenser leur crédit au centime près, pouvoir le fractionner selon leurs envies, ou bénéficier d’une sécurité en cas de vol ou de perte. Quels sont les motifs de l’attrait de la carte pour les entreprises ?

Une fois passés l’effet de nouveauté – en particulier auprès du public le plus jeune- ou la dimension connectée de la carte, avec l’application mobile, l’extranet, etc., la souplesse de la gestion a été un des gros points positifs de la carte numérique.

En effet, comme pour les chèques, l’employeur peut commander ses titres numériques mensuellement, trimestriellement, semestriellement ou annuellement. Cependant, alors qu’avec les titres papier il fallait prendre en compte la distribution physique des carnets, là, un simple clic suffit pour porter les crédits sur la carte de chaque salarié. C’est un formidable gain de temps pour les personnes chargées de passer les commandes, sans compter les temps et frais de livraison ramenés à zéro.

Autre attrait non négligeable qui rejoint d’ailleurs l’avis des bénéficiaires : le côté sécurisé de la carte. Le fait de ne plus stocker les chéquiers en attendant de les distribuer limite les vols. La dématérialisation via notre espace internet sécurisé fait également disparaître la perte des colis pendant la livraison. C’est un gain financier non négligeable.

A contrario, quelles sont les inquiétudes des entreprises ?

Les questions les plus fréquentes sont techniques et portent sur l’utilisation de la carte. Mais le fonctionnement semblable à une carte bancaire a très vite rassuré tout le monde. Viennent ensuite les questions classiques liées au comparatif avec les chèques, la fréquence des commandes et le traitement des millésimes.

Nous avons remarqué que beaucoup des questions posées par les entreprises étaient en fait issues des bénéficiaires. Du coup, ces questions mettaient en avant les sujets du plafond des 19 euros, du prêt de la carte à un autre membre de la famille…

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, nous travaillons sur le développement pour améliorer encore l’interface et l’intuitivité de l’espace extranet. La carte Pass Restaurant va connaître encore beaucoup d’améliorations. C’est comme cela chez Sodexo : nous œuvrons en permanence pour améliorer le confort et la satisfaction des bénéficiaires et des clients !

 

1 COMMENT