Les titres-restaurant (TR) vous permettent de déjeuner sur votre lieu de travail de la manière qui vous convient le mieux. Vous pouvez ainsi choisir de manger dans un établissement de restauration traditionnelle ou rapide mais vous pouvez également acheter des plats tous prêts chez le boulanger ou le traiteur par exemple.

Parmi vous, certains préfèrent faire leurs achats dans les supérettes ou les supermarchés pour des raisons personnelles (régime, allergies alimentaires), ou tout simplement par commodité.

Mais comment identifier ce que vous pouvez, ou non, payer avec vos titres sans que cela ne devienne un casse-tête en caisse ? L’expérience et vos témoignages nous montrent que d’une enseigne à l’autre les règles appliquées ne sont pas toujours les mêmes et que cela déroute nombre d’entre vous. Voici donc quelques informations et conseils pour vous éviter des déconvenues au moment de régler vos courses.

Pour commencer, que dit la réglementation ?

En 2009, une charte a été mise en place par la Commission Nationale des Titres-Restaurant (CNTR) avec la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD) et les grandes enseignes de distributions.

Elle précise le mode de fonctionnement dans les magasins agréés : ils sont tenus de déposer une liste des produits pour lesquels ils acceptent ce mode de paiement, et de n’accepter qu’un seul ticket par passage en caisse (avec une tolérance à deux) et sans rendu de monnaie (comme pour les restaurateurs).

Les produits y sont également définis précisément. Pour résumer, il s’agit de “produits immédiatement consommables” (sandwiches, plats cuisinés, fruits, légumes…) à réchauffer, à décongeler ou à manger froid. Mais également les denrées qui vous serviront à préparer vos repas du midi.

Vérifiez que votre commerçant accepte bien les titres-restaurant

Sachez tout d’abord que les enseignes de supérettes, supermarchés et d’hypermarchés (tout comme les primeurs et les épiceries) n’ont aucune obligation d’accepter le paiement avec un titre.

Avant de faire vos courses, pensez donc à vérifier que l’autocollant indiquant clairement que vos titres sont acceptés est bien affiché sur la vitrine. Sinon, n’hésitez pas à demander à l’accueil de votre magasin.

A partir du moment où ils acceptent le paiement par titres, ils ne peuvent vous les refuser que si  vous choisissez des denrées ne faisant pas partie de la liste déposée.

Que pouvez-vous acheter au supermarché avec vos titres-restaurant  ?

Au moment de la signature de cette charte entre la CNTR et la FCD, les grandes enseignes ont donc déposé la liste des produits qu’elles commercialisent et pour lesquels elles acceptent le paiement par titre. Vous pouvez la consulter à l’accueil de votre magasin si vous avez un doute ou si vous êtes perdus. Soyez observateurs, certains magasins indiquent dans leur rayon la mention “payable avec des TR” sur les écriteaux et les étiquettes.

Tous les aliments que vous pourrez consommer immédiatement, réchauffés ou non, mais également ceux qui servent à la préparation d’un repas sont concernés. Concrètement il s’agit des plats cuisinés (frais, surgelés, sous vide, en conserve, au rayon traiteur…), des sandwiches, des salades préparées, des fruits et légumes sous toutes leurs formes (frais, surgelés, en compote, en salade…), des produits laitiers (yaourts, fromages, glaces…) et des boissons. De quoi composer un vrai repas.

Inutile de trier vos courses sur le tapis de la caisse

Tous les produits, alimentaires ou non, sont classés par familles, identifiées par leur code barre. Ainsi, à chaque scan d’article, la caisse reconnaît automatiquement s’il s’agit d’un produit d’entretien, culturel ou alimentaire par exemple. Ce triage lui permet d’appliquer la bonne TVA mais aussi de savoir si oui ou non vous entrez dans la catégorie “déjeuner au travail”.

De fait, lors de votre passage en caisse, inutile de trier vos courses ou de faire deux comptes séparés : le code barre fait tout pour vous ! C’est lui qui indiquera à la caisse enregistreuse si votre produit est payable ou non avec vos titres. Lorsque tous vos articles ont été scannés, vous savez immédiatement quel montant total peut être réglé par TR… (Rappel : un maximum de 19 euros par jour, que ça soit en chèque ou en carte restaurant, dans la limite de votre solde disponible pour cette dernière).

Pour les plus petites enseignes sans lecteur de code barre, les primeurs, les épiciers… le bon sens prévaudra.

 

51 Commentaires

    • Bonjour Pablo,
      Il y a différents scénarios possibles avec les chaînes de supermarchés. Nous travaillons en général avec la maison mère pour les inviter – ainsi que l’ensemble des magasins de la marque – à franchir le pas et passer à la carte Pass Restaurant. Cela a été le cas avec Leclerc. Cependant, une fois la décision prise, celle-ci se décline ensuite de manière progressive dans les différents magasins : chacun va à son rythme et franchit le cap des titres-restaurant lorsqu’il est prêt. Il arrive aussi parfois que certains magasins d’une grande enseigne fonctionnent indépendamment du siège. Auquel cas, la transition peut prendre plus de temps encore. Du coup, vous concernant, nous remontons le point à notre direction affiliés pour faire avancer les choses du mieux possible.

  1. Bonjour, j’ai acheté un certain nombre de produits pour la première fois avec la carte pass restaurant. Un seul article était payable en carte (taboulé) alors que j’avais également deux autres plats préparés (ravioli de cereal bio). J’ai demandé à voir la liste des aliments éligibles au titres restaurant. Elle comprenait bien « plats cuisinés » à la fois pour le rayon épicerie et celui surgelés. Est-ce le magasin qui impose les produits éligibles ou Sodexo? Quid des boissions végétales alors que le magasin prend en compte les « jus de fruits, boissons non alcoolisées, eau plates et gazeuses, et lait » ?? Le bio ne fait-il pas partie des produits éligibles au TR?

    • Bonjour Manon et merci pour votre commentaire,
      Sodexo n’impose absolument rien aux magasins, ni même ne suggère quoi que ce soit. Ce sont les magasins eux-mêmes qui décident de la liste des produits qui peuvent être acquis avec la carte Pass Restaurant. Il arrive même parfois que cette liste varie d’un magasin à un autre au sein d’une même enseigne. Nous n’y pouvons malheureusement rien.
      Normalement, les magasins doivent pouvoir vous remettre une liste des produits éligibles. Parfois, malheureusement, ils ne souhaitent pas rendre disponible une telle liste. Nous en sommes navrés.

  2. Bonjour,

    Ancien possesseur de la 1ère génération de la carte TR, je pouvais effectuer mes commandes en ligne à un drive avec cette carte. (dans la limite des 19€/j et seulement en jours autorisés et sur des produits pour préparer mes repas).
    La nouvelle carte ne possédant pas les 3 chiffres à l’arrière pour confirmer l’utilisation, j’imagine que cette utilisation ne sera plus possible?
    En second point, le supermarché où j’avais l’habitude de faire mes courses n’est pas référencé dans la liste des commerces l’acceptant…(Auchan)…
    Cette enseigne sera-t-elle prochainement affiliée?

    Cordialement

    • Bonjour Maxime,
      Alors oui, nous travaillons à une parfaite ouverture au paiement en ligne pour la carte Pass Restaurant de seconde génération. Le projet est en cours et devrait être finalisé en 2018.
      Concernant Auchan, le travail est là aussi en cours. Mais de leur côté. Il est en effet bien prévu que cette belle marque accepte notre carte, mais le déploiement des mises à jour de leurs système de paiement est cadencé par leur service informatique. Les dernières informations qu’ils nous ont communiquées laissent penser à une ouverture à la fin de cette année.

  3. La malbouffe avec ticket restaurant.
    Finalement, le ticket restaurant sert à promouvoir la malbouffe en France, car on le refuse dans la plupart des enseignes pour tout autre aliment qu’un sandwich ou salade sous-vide, bien chimiquement conservé, un paquet de chips, une sucrerie ou boisson gazeuse, à l’exception des fruits peut-être.
    Ma petite entreprise (de moins de 20 employés) nous offre généreusement des tickets à 7 euros. Dans le quartier (Paris 7ème), les restos à ce prix, autant oublier, si ce n’est une saucisse fritte douteuse. Reste la bonne boulangerie du coin, qui nous oblige à manger un sandwich ou une petite salade chaque jour.
    J’aime manger bon. J’achète une tranche de thon frais pêché en mer, je la cuisine aux herbes et à l’huile d’olive, j’ajoute quelques brocolis, ou tomates bio, du riz complet ou des pates fraiches… je la ramène au bureau. Au monop impossible d’utiliser le ticket resto maintenant pour tout ça. Ce petit privilège est fini et dans beaucoup de grandes surface aussi. C’était pourtant cool, ça allège le budget bouffe d’une famille, surtout lorsqu’on a un petit salaire (Et aucun autre avantage ! pas de RTT, 5 semaines de congés annuels, pas de chèques vacances, chèques sorties, comité d’entreprises, vacances EDF… et j’en passe)
    Les tickets resto ne servent plus qu’à promouvoir les mauvais produits dans les rayons alimentaires de nos supermarchés.
    Je ne vais plus que chez Framprix pour les utiliser enfin !… mais bientôt, j’arrête les tickets resto…
    Alors pourquoi cette législation restrictive ?

    • Bonjour Juliette et merci pour votre commentaire.
      Le titre restaurant sert à aider les employés à manger de manière correcte sur ou près de leur lieu de travail. C’est pour cela qu’il a été inventé. Ensuite, l’employé l’utilise pour acheter et consommer ce qu’il souhaite ou ce qu’il peut. C’est exactement comme lorsque vous devez fonctionner sans titre restaurant : ce que vous achèterez et consommerez dépendra de vous et de vos goûts mais également des magasins ou restaurants autour de vous.
      Pour information, les supermarchés d’une même enseigne peuvent chacun décider de rendre accessible à l’achat via des titres restaurant des produits différents : pour certains il n’y aura que des plats cuisinés alors que pour d’autres de la même enseigne, vous aurez accès à des fruits, des légumes et plein d’autres choses. Cela ne dépend malheureusement pas de nous.
      Vous semblez regretter quelque chose que vous faisiez avant avec vos titres restaurant : acheter visiblement des aliments avec le week-end pour pouvoir vous cuisiner des plats à consommer au cours de la semaine. Le problème, c’est que cette utilisation des titres restaurant était déjà prohibée avant… comme elle l’est aujourd’hui.
      Pour y voir plus clair, je vous propose la lecture de cet article écrit par le Nouvel’Obs sur le sujet.

  4. Bonsoir,

    Je viens d’acheter des plats à réchauffés raviolis LUTUSCRU qui ne sont pas passés avec la carte sodexo chez carrefour, est_ce normal ? Carrefour refuse de donner la liste des produits acceptés par la carte sodexo, donc je ne peux savoir ce que je dois acheter . On t il le droit de ne pas divulguer la liste ?

    • Bonjour Laya,
      L’attitude attendue de l’ensemble des enseignes distributrices de plats et d’aliments pouvant vous permettre de constituer votre repas est de tenir à disposition la liste des produits concernés. En l’occurence, Carrefour est tenu de vous présenter cette liste si vous lui la demandez… Le magasin concerné a peut-être un souci…

  5. Dans ma grande surface Leclerc, une bouteille d’eau n’est même pas éligible au paiement avec la carte PASS.
    On a même plus le droit de s’hydrater avec le repas !
    Que de restrictions avec cette carte, je regrette vraiment les tickets papier.

    • Bonjour Fred,
      Nous sommes vraiment désolés de votre découverte dans votre grande surface Leclerc. Mais ce sont eux qui décident, pas nous. C’est ce magasin Leclerc qui a choisi de ne pas faire apparaître les bouteilles d’eau dans les produits éligibles à un paiement en caisse à l’aide de titres-restaurant (« carte » comme « titres papier » : aucun des deux ne permettra de se procurer ces bouteilles, ce qui est vraiment dommage).
      Nous n’y sommes pour rien. Et il est tout à fait possible que d’autres magasins Leclerc fonctionnent différemment et vous permettent d’acheter des bouteilles d’eau avec vos titres.

    • Bonjour Marion, si vous avez une carte Pass Restaurant, vous pouvez utiliser votre espace en ligne : moncompte.sodexopass.fr ou télécharger l’appli mobile pour trouver des commerces. Si ce sont des chèques, vous trouverez la liste des commerçants sur sodexoavantages.fr rubrique utilisateurs.

      Bons déjeuners avec le Pass Restaurant !

  6. la carte n’est pas au point nous l’utilisons depuis ce mois-ci mais elle ne fonctionne pas partout. Je me réfère aux endroits où celle-ci est acceptée près de chez moi mais au moment de régler elle ne passe pas. Pour ma part je trouve que les tickets resto étaient BEAUCOUP + pratique, pas de questions à se poser pour savoir si ils étaient acceptés ou non.

    • Bonjour Myriam,
      Avez-vous utilisé votre application mobile ou votre espace utilisateur en ligne pour localiser les commerçants ? Il est possible en effet que vous utilisez une carte de 2e génération, que certains affiliés n’acceptent pas encore. Votre application mobile comme votre espace utilisateur en ligne connaissent votre profil et la génération de la carte que vous utilisez et devraient donc vous indiquer les bons commerces.

  7. Bonjour,

    Y a t-il des horaires d’utilisation de la carte ???
    C’est à dire, puis-je utiliser la carte sodexo le matin, ou en milieu d’après midi ?

    Si non, quels sont les intervalles d’horaires à respecter ???

    Merci

    • Bonjour Koko,
      Il n’y a pas d’horaires à respecter pour l’utilisation de votre carte Pass Restaurant. Les seules contraintes d’utilisation sont les suivantes : uniquement en semaine, du lundi au samedi inclus (sauf jours fériés), avec une dépense quotidienne maximum de 19 €. Le premier pain au chocolat à 6h30 ou la dernière friandise juste avant la fermeture du magasin sont accessibles !

  8. Pkoi min super u ne prend qu’un certain pourcentage sur les denrées alimentaires alors que je pensais que j’avais le droit à 19 euros. Pour environ. 39 € il ne prenne qu’environ 7 €. Ont il le droit car moi je mange la totalité de mes aliments et les paie en totalité…….

    • Bonjour
      Est-ce que l’ensemble des aliments que vous avez achetés avec votre note de 39 € sont bien présents sur la liste des produits éligibles mise à disposition par votre Super U. Si certains n’y sont pas présents, l’explication vient peut-être de là.

  9. La carte étant bien accepté dans les supermarchés, peut-on espérer l’utiliser prochainement dans les drives?
    Il ne doit pas y avoir d’obstacle technique car j’ai entendu dire qu’une carte concurrent était acceptée, à minima chez carrefour drive.

    • Bonjour Vincent,
      Vous avez raison, d’un point de vue technique, il ne devrait pas y avoir de problème. L’implémentation dépend en fait de l’enseigne : c’est elle qui décidera quand ouvrir son compte Drive au paiement par carte Pass Restaurant.

      • ce qui m’étonne c’est que justement Carrefour Drive m’affirme que ça fonctionne, mais seulement avec la carte Apetiz (pour ma part, la transaction a échouée avec la carte Pass Restaurant

        • Vincent,
          Nous lançons nos plus fins limiers sur l’enquête. Nous vous donnerons des informations dès que nous en saurons plus.

  10. bonjour ,
    ceci n’est qu’un exemple .
    lundi j’achete pour 15 euros de nourriture ( melon ,pain,thon etc…) ca passe aucun problème chez carrefour market
    mercredi ,je fais la meme chose pour 10 euros ( carotte ,céleri ,pain )
    carte invalide ( 6 tentatives ) pourtant le meme magasin carrefour market.
    depuis que j’ai cette carte ,j’ai eu 4 refus (quick ,pizza pai et deux fois carrefour).
    avez vous une réponse concrète à ce sujet??

    • Bonjour Sébastien,
      Je ne vois malheureusement pas d’explication simple pour le problème que vous présentez. Le mieux serait de prendre directement contact avec notre service d’assistance, par e-mail (passrestaurant.spf@sodexo.com) ou par téléphone (09 69 39 77 47).

  11. Bonjour,
    Pourquoi précisez-vous que la limitation est à « un seul ticket « ? « ils sont tenus de déposer une liste des produits pour lesquels ils acceptent ce mode de paiement, et de n’accepter qu’un seul ticket par passage en caisse » : d’où sortez-vous cette information? Quand on lit l’article R3262-10 du code du travail, on peut voir que la limitation est sur le montant maximal à 19€ par jour. Par conséquent, cela laisse la possibilité d’atteindre cette somme avec 1 ou 2 tickets. J’ai l’impression que certains supermarchés refusent depuis quelques mois de prendre 2 tickets pour cette même confusion. Quel est votre avis sur le sujet?
    Merci d’avance pour votre retour.

    • Bonjoir Evosic, vous avez raison. La législation fixe depuis 2014 le plafond quotidien à 19 € pour les particuliers. Cela signifie bien que les magasins qui acceptent le paiement par titre restaurant doivent accepter des réglements inférieurs ou égaux à cette somme, que ce soit par titres papier ou par carte. Du coup, cela rejoint ce qu’indique le billet en cas de paiement par Chèque Pass Restaurant : deux sont acceptés si la somme de leurs montants est inférieure à 19 €. C’est obligatoire pour chaque commerçant aujourd’hui, c’était simplement toléré avant 2014. Donc, des magasins qui refusent un deuxième Chèques dans ces conditions ne suivent pas les règles. Sans doute une mauvaise information de leur part.

      • Merci pour cette affirmation. Autre remarque sur quelque chose qui n’apparait pas sur les textes de loi : comment doit être déterminé le déclenchement d’un titre restaurant dans un supermarché?
        Dans un certains magasins, ils demandent à avoir suffisament de produits déclencheurs dans notre panier pour dépasser la valeur du ticket restaurant alors que d’autres avec un seul produit déclencheur dans son panier, cela suffira pour donner un ticket. Par conséquent, est-ce que prendre un seul produit éligible (ex : fruit) dans son panier suffit pour déclencher un ticket (en précisant que dans ce cas, le montant du panier est supérieur à la valeur du ticket)? Ou doit-on avoir une somme de produits éligibles supérieure à la valeur du ticket pour en donner un?

        • Avec l’arrivée de la Carte Pass Restaurant et des paiements acceptés à partir de 1 €, il devrait être possible de payer dès le premier article. Les magasins semblent cependant avoir la possibilité de fixer leurs propres règles sur le sujet : paiement possible dès le premier article ou à partir du moment où un certain montant est atteint.

  12. Bonjour,
    J’aimerai savoir si il est possible d’acheter avec mes TR des « subsitut de repas » type barre hyperprotéiné Gerlinéa.
    Car le midi quand on a pas beaucoup de temps cela est bien pratique., surtout si on rahoute un peu de fruit avec ca.

    • Bonjour Marianne,
      Il m’est difficile de vous donner une réponse précise, malheureusement. Voici ce que dit la loi :
      Les titres-restaurant ne peuvent être utilisés que dans les restaurants et auprès des organismes ou entreprises assimilés ainsi qu’auprès des détaillants en fruits et légumes, afin d’acquitter en tout ou en partie le prix d’un repas. Ce repas peut être composé de préparations alimentaires directement consommables, le cas échéant à réchauffer ou à décongeler, notamment de produits laitiers. Il peut également être composé de fruits et légumes, qu’ils soient ou non directement consommables.
      Les substituts minceur paraissent donc a priori entrer dans la liste des produits éligibles. Cependant, je pense que cela dépendra de chaque magasin et de sa propre interprétation de cette règle. À essayer, donc.

  13. Excuse moi pour mon français.
    Je travaille dans une enterprise que me donne pass restaurant sodexo. Je voudrais savoir ou c’est possible trouver une liste des nourritures payable avec les tickets. Merci

    • Bonjour Giulia,
      Il n’existe pas de liste d’aliments que l’on puisse acheter avec des titres-restaurant. Pour pouvoir être acheté avec un TR, un produit doit être un produit alimentaire « immédiatement consommable ». En voici quelques exemples :
      • Plat Cuisiné (frais, surgelé, conserve …)
      • Sandwich
      • Salades préparées, salades composées
      • Chips
      • Boissons non alcoolisées (eau, soda, jus de fruit…)
      • Produit Laitier (fromage blanc, yaourt, fromage, glace…)
      • Fruits et Légumes même s’ils ne sont pas directement consommables (attention certains comme les artichauts ne sont pas concernés)

      Chaque magasin est censé vous proposer une liste que vous pouvez consulter librement et qui détaille l’ensemble des produits qu’il met à votre disposition et que vous pouvez acquérir via les TR.

  14. Bonjour,
    Est ce que le pain est éligible ou pas ? Le super u de ma commune dit non. Pourtant pour faire mon sandwich jambon beurre le pain c’est mieux.

    Merci pour votre retour.

    • Bonjour Hugo,
      La famille des produits que vous pouvez acheter avec des TR est fixée par le Décret n° 2010-1460 du 30 novembre 2010 relatif aux conditions d’utilisation du titre-restaurant, qui dit : « Ce repas peut être composé de préparations alimentaires directement consommables, le cas échéant à réchauffer ou à décongeler, notamment de produits laitiers. (…) Il peut également être composé de fruits et légumes, qu’ils soient ou non directement consommables. »
      Ainsi donc, peuvent être payés avec des TR, auprès de restaurateurs, marchands de fruits et légumes et établissements autorisés (supermarchés, magasins alimentaires, boulangeries) tout fruit, légume, produit laitier, et toute préparation alimentaire directement consommables (ou à réchauffer / décongeler), tels que plats préparés, sandwichs déjà préparés, plats surgelés, etc.
      Le pain n’en fait pas directement partie. Ce sera à la discrétion du magasin de l’autoriser ou pas. Certains le feront. Votre supermarché a choisi de ne pas le faire, malheureusement.

      • Bonjour,
        Je suis surpris par votre réponse… Il me semble pourtant que le pain est l’aliment immédiatement consommable par excellence, et qu’il s’agit bien d’une préparation alimentaire ! A ce titre, le législateur, en voulant viser large, discrimine le consommateur en fonction du lieu de restauration le plus proche de son travail…

  15. J’ai un acheter un ensemble de produits chez simply market
    D’un montant de 9,80
    J’ai donner un ticket restaurant de 8:50 ; qui été refuser sachant que j’ai prix que des produits laitiers sauf 2 produits d’une valeur de 2,50

    • Bonjour Mari,
      Avez-vous vérifié si vos TR n’étaient pas périmés ?
      Dans le cas contraire, il est possible que cet achat vous ait été refusé si les éléments que vous cherchiez à acquérir ne se destinaient pas à une consommation immédiate (ce qui est le but des TR). Par exemple, pour rester sur les produits laitiers, il est toléré que vous puissiez acheter une brique d’un litre de lait (qui peut être consommée le jour même, pourquoi pas). Mais il n’est pas autorisé d’acheter un pack de six litres de lait (qui ne peut clairement pas être consommé le jour même).

  16. Bonjour,
    Refus de mes ticket resto en caisse d’un auchan car je n’avais soit disant pas les bons produit alors que j’avais de la viande du saumon fumé du thon en boîte de la salade du pain du fromage des feuilles de bricks enfin plein de choses pour faire à manger et l’emmener au travail.
    Faut il manger que des plats préparés et prendre 10 kilos pour payer en ticket resto ?

    • Bonjour Amandine,
      Il semblerait que vous soyez dans le cas des denrées qui ne peuvent être achetées avec les TR. Comme nous l’indiquons dans notre article, les magasins acceptant les TR tiennent à la disposition des clients une liste de produits qui peuvent être achetés de cette manière. « A partir du moment où ils acceptent le paiement par titres, ils ne peuvent vous les refuser que si vous choisissez des denrées ne faisant pas partie de la liste déposée. » En l’occurence, il semblerait que la viande, les feuilles de brick et un certain nombre d’autres éléments de votre panier peut-être soient des aliments nécessitant une préparation pour pouvoir être consommés. Comme l’indique notre article, ces aliments ne peuvent être achetés avec des TR, malheureusement.

  17. Bonjour,.super me refuse le titre pour l achat de crevettes cuites. Baguette, cela ne rentrerait pas dans la liste directement consommable. Selon eux une boîte de conserve passe… pourriez-vous m eclairer sur une notion qui m echappe ?
    Merci

    • Bonjour,
      Nous allons justement publier un billet faisant à nouveau le point sur la question dès la semaine prochaine. En attendant, il est difficile de savoir pourquoi certains supermarchés choisissent de ne pas accepter certains produits a priori pourtant éligibles pour la Carte Pass Restaurant. Pour ne pas avoir de surprise en caisse, le mieux est sans doute de leur demander de pouvoir consulter la liste de leurs produits que vous pouvez acheter avec des TR.

    • Bonjour. Aujourd hui super U bordeaux me refuse mon ticket restaurant pour l’achat de shushis en barquette à consommer de suite car cela n’est pas dans leur liste….Jusqu ou irons nous????

      • Bonjour Fred,
        Nous sommes d’accord avec vous, il serait logique de placer les Sushis dans la liste des produits qui pourraient être achetés à l’aide de ses titres restaurant. Cependant, la législation indique que les moyennes et grandes surfaces doivent tenir à disposition de leurs clients une liste indiquant l’ensemble des produits qu’elles proposent de pouvoir acquérir avec des TR. En suivant cette logique, ce qui n’apparait pas sur la liste n’est pas accessible aux TR. Nous vous encourageons donc à demander cette liste à votre Super U avant de faire vos achats afin de pouvoir faire vos choix en toute simplicité.

  18. je viens de retrouver dans mon sac un carnet intact de ticket restaurant de l’année 2015 est- ce que la société sodexo d’ou vienne ces tickets peux les échanger contre des tickets 2016 merci

    • Bonjour,
      Vous ne pouvez pas vous même demander à l’échange. Seul votre employeur peut faire cette demande. Dépêchez-vous de lui rapporter ce carnet : il ne lui reste plus que quelques jours pour agir ! Les échanges ne seront plus possibles à partir du 1er mars !

  19. Bonjour
    cela reste opaque. Ma carte pass a été refusée hier chez INTERMARCHE Oullins (69600), alors que ce commerçant figure bien dans vos enseignes partenaires. Motif donné : « nous ne sommes pas prêts pour ce mode de paiement ». J’ai eu beau argumenter ils ont refusé.

    • Bonjour,
      Est-il possible que ce problème soit lié aux différents produits que vous cherchiez à acquérir auprès de cette enseigne ? Seuls les produits permettant de se préparer un repas simple sans préparation culinaire peuvent être financés par les TR.

  20. […] Rappelons que la législation vous permet de profiter de vos titres de différentes manières. Vous pouvez par exemple choisir de vous installer à la table d’un restaurant ou d’un fast-food ou d’acheter un encas, un plat préparé, chez le traiteur ou à la boulangerie. Vous êtes libre également de composer vous-même votre repas en achetant vos aliments dans une supérette ou au supermarché. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE