Revoici le printemps tant attendu, avec un mois de mai riche en opportunités de ponts pour solder vos congés payés.

Pourrez-vous en profiter pour déjeuner en terrasse avec votre carte Pass Restaurant ? Un point s’impose !

Que dit la règlementation ?

La règle est simple, qu’il s’agisse de vos tickets papier ou de vos titres-restaurant dématérialisés : vous pouvez vous en servir pour le repas de midi d’un jour travaillé.

Vous n’êtes donc pas supposés utiliser vos titres pendant vos congés. Par ailleurs, sauf si vous travaillez les jours fériés vous ne pouvez pas non plus vous en servir pour payer vos repas de jours fériés comme le 8 mai, l’Ascension ou la Pentecôte.

Les exceptions

Si vous travaillez régulièrement pendant des dimanches et des jours fériés, votre employeur a probablement fait le nécessaire : au moment de commander votre carte, il a spécifié des autorisations spéciales qui vous permettent de vous restaurer avec vos titres ces jours bien particuliers.

Chez le commerçant, comment ça se passe ?

Si vous souhaitez régler avec des tickets papier, une mention est apposée dessus pour signaler au restaurateur que vous pouvez le régler ce jour-là en titres-restaurant. Sinon, il est en droit de refuser pour éviter de s’exposer à des contrôles qui risqueraient de lui faire perdre son agrément.

Si vous souhaitez le payer en carte Pass Restaurant, c’est encore plus simple : elle ne passera pas (les contrôles faits par le terminal de paiement portent sur le solde global, le plafond quotidien mais également les jours autorisées).

Même si elles peuvent vous paraître contraignantes, ces règles sont posées de façon à respecter la vocation sociale du titre-restaurant, en raison de laquelle votre employeur est exonéré de cotisations sociales sur la part qu’il finance.

Nous vous souhaitons un joli mois de mai !